Guide des bonnes pratiques

PRENDRE SOIN DE SES EPI

Quant laver mon vêtement ?

Un vêtement de protection doit être lavé régulièrement. Des études ont démontré que les salissures nuisent aux performances du matériau de protection (ex. pénétration de résine, d’huile ou de résidus de carburant dans le tissu).

Des lavages trop importants peuvent également nuire à l’efficacité du matériau de protection (sollicitations mécaniques subies au lavage à la machine).

Comment laver mon vêtement ?

Pour laver ce vêtement, respectez les conditions d’entretien indiquées sur la vignette.

Pour décrypter les sigles d'entretien : consultez notre guide !

Fermez le zip principal et ceux des aérations sous les aisselles. Laissez les fermetures des poches ouvertes (si les poches sont pleines de copeaux, pensez à votre machine, secouez les pour en enlever le maximum). Desserrez tous les cordons élastiques. Desserrez et sécurisez les poignets en ruban auto-aggripant (Velcro®).

Employez votre lessive habituelle. Remettez en forme à la main et laissez sécher sur un fil verticalement à l’air libre.

Attendez que le vêtement soit bien sec avant de le ranger ou de l’utiliser.

Adopter les bons gestes pour l'environnement 

Privilégier les produits éco labellisés, interdiction des détergeants avec phosphates, éviter de sous remplir la machine, respecter les instructions de dosages, laver à basse température. Un lavage à 30° est souvent suffisant pour laver les produits textiles (économie d’énergie = 60% par rapport à un lavage à 60° selon Forum Washen), économiser les emballages.

 

Bien utiliser ses vêtements de protection contre les risques de coupures de tronçonneuse

Comme tout Equipement de Protection Individuelle (EPI), ce produit n’offre pas une protection contre tous les risques, il est conçu pour minimiser les risques de coupures en cas de contact accidentel avec une tronçonneuse tenue à la main.

Il convient d’adopter les précautions d’usage propre au maniement d’une tronçonneuse et les techniques de travail les plus sûres.

Il est recommandé de lire les conseils de sécurité propre à la tronçonneuse utilisée. La protection maximale est assurée lorsque le vêtement est complètement fermé. Il est recommandé de porter les EPI complémentaires adaptés aux travaux (protection de la tête, lunettes ou écran de protection contre les projections, gants et chaussures ou bottes de protection de nature à prévenir des risques de coupures adaptés au terrain).

La bonne utilisation d’un vêtement de protection implique un bon entretien. Les couches de fibres composant le vêtement doivent rester libres et flottantes. La saleté risque de coller les fibres et le niveau de protection sera réduit.

Ce qu’il faut éviter IMPERATIVEMENT

1# Choisir un vêtement qui n’est pas à sa taille :

Un équipement de protection individuelle doit être adaptée à la morphologie de la personne qui le porte.

Pour les vêtements de protection anti-coupure forestier la protection doit être ajustée et bien positionnée sur le devant de la jambe lorsqu’il s’agit d’un type A, protection frontale. Un vêtement trop large peut être accroché et trop étroit, il risque d’entraver la liberté de mouvement.

Consulter notre guide de taille.

2# Porter un vêtement endommagé :

Un vêtement endommagé n’apporte plus la protection adéquate : il convient immédiatement de le réparer si le matériau de protection n’est pas touché ou de le détruire afin qu’il ne puisse pas être porté de nouveau. Avant de le porter, vérifiez que la taille est adaptée (un vêtement trop large peut être accroché et trop étroit risque d’entraver la liberté de mouvement) et que le vêtement n’est pas endommagé.

3# Coudre la protection :

En cas de retouches ou de réparations, il est impératif de ne pas modifier le système de protection dans son positionnement, sa surface et ses fils de maintien sur le vêtement. Le rapiècement ne doit pas traverser la protection, les fils de coutures doivent traverser seulement le tissu extérieur.

4# Ne pas suivre les conditions d’entretien :

Un séchage ou une température de lavage excessifs nuit à la performance de la protection.

Le matelas de protection ne doit pas rétrécir. Le rétrécissement déforme le vêtement et donc le matelas de protection en rend les fibres compacts ce qui risque de nuire à leurs efficacité.

Toutefois, il convient de laver son vêtement régulièrement : la saleté (résines, huiles, copeaux...) nuit à la performance du matelas de protection anti-coupure.